ACA-Modes.png

#PORTRAIT de PROJET/ ACA-MODES : concevoir des systèmes de gestion intelligents pour mieux intégrer les énergies renouvelables dans le réseau électrique

L’intégration d’une part croissante d’énergies renouvelables dans le réseau électrique représente un défi, car les sources d’énergies renouvelables sont intermittentes par nature : les éoliennes et les panneaux solaires ne produisent de l’énergie que lorsque le vent souffle et que le soleil brille. Pour remédier à ce problème, le consortium ACA-MODES a développé et testé des systèmes de gestion intelligents à l’échelle régionale. Adrian Bürger et Parantapa Sawant étaient directeurs techniques du projet, respectivement à la Hochschule Karlsruhe et à la Hochschule Offenburg. Ils ont terminé leurs thèses pendant le projet et ont ensuite poursuivi en tant que chercheurs post-doctorants.

#PORTRAIT de PROJET/ ACA-MODES : concevoir des systèmes de gestion intelligents pour mieux intégrer les énergies renouvelables dans le réseau électrique
DF.png

60 ans de l’amitié franco-allemande : les convergences en matière d’innovation et de technologies au coeur de la coopération

Il y a 60 ans, les deux pays signaient le Traité de l’Elysée. Dix-huit ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le président français et le chancelier allemand y scellaient l’amitié entre la France et l’Allemagne. Ils ouvraient une nouvelle ère dans les relations franco-allemandes. La région transfrontalière du Rhin supérieur est un formidable espace d’expérimentation des relations franco-allemandes et un moteur de cette collaboration concrète, basée sur des initiatives et projets qui renforcent l’intégration dans de nombreux domaines, particulièrement en matière d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation.

60 ans de l’amitié franco-allemande : les convergences en matière d’innovation et de technologies au coeur de la coopération
vehicle.png

#PORTRAIT de PROJETS / VEHICLE : optimiser le stockage de l’énergie dans les véhicules électriques grâce à l’intelligence artificielle

Le secteur des transports, grand émetteur de CO2, est appelé à une mutation profonde pour réduire son impact sur l’environnement. Pour les industriels du secteur, le développement de la mobilité électrique est un enjeu important, mais il se heurte encore à des défis technologiques. Les chercheurs du projet VEHICLE ont développé une solution innovante permettant d’améliorer le stockage de l’énergie dans les véhicules électriques. Tedjani Mesbahi, enseignant-chercheur à l’INSA Strasbourg au sein de l’équipe Systèmes et microsystèmes hétérogènes du laboratoire ICube, était le responsable scientifique du projet.

#PORTRAIT de PROJETS / VEHICLE : optimiser le stockage de l’énergie dans les véhicules électriques grâce à l’intelligence artificielle
logo-lang-fur-twitter.png

Save-the-date : Réunions d’informations relative à l’Offensive Sciences 2023-2027

Fort de son succès, le dispositif l’Offensive Sciences est reconduit pour la période 2023-2027. Le quatrième appel à projet de l’Offensive Sciences sera lancé au début de 2023. Est prévu le soutien à des projets transfrontaliers de transfert de connaissances et de technologies dans les thématiques d’innovation retenues dans le programme opérationnel du Programme Interreg VI Rhin supérieur, en concordance avec les stratégies d’innovation des régions partenaires. Cet appel s’adressera particulièrement aux opérateurs de la recherche et du transfert du Rhin supérieur, mais également aux acteurs équivalents dans le Grand Est, le Bade-Wurtemberg et la Rhénanie-Palatinat. Les projets (partenaires français et allemands) bénéficieront d’un financement à hauteur de 75% (50% Interreg, 25% via les partenaires régionaux). Les potentiels partenaires de la Suisse du Nord-Ouest peuvent solliciter un financement suisse, par exemple au niveau fédéral ou cantonal.

Save-the-date : Réunions d’informations relative à l’Offensive Sciences 2023-2027
KTUR_Logo-Plakativ_RGB-e1657010103587.jpg

KTUR – bilan positif après trois ans

Les douze partenaires universitaires du projet pilote « Knowledge Transfer Upper Rhine » (KTUR) ont présenté les résultats du projet lors de la conférence de clôture du 22 septembre à Karlsruhe et ont fait le bilan de trois années intenses de coopération trinationale dans le domaine du transfert de connaissances et de technologies.

KTUR – bilan positif après trois ans
proposition_image_calls-for-proposal.jpeg

Consultez les appels à projets actuels pour la coopération scientifique transfrontalière !

Le Bureau de coordination du Pilier Sciences met à disposition des acteurs scientifiques du Rhin supérieur une liste d’appels à projets régionaux, nationaux ou encore européens qu’ils peuvent mettre à profit pour financer leurs projets franco-allemands et transfrontaliers de coopération en matière de recherche, d’innovation et de transfert de technologie. Des mots clés correspondants aux grandes thématiques R&D du Rhin supérieur ont été définis et sont renseignés pour chaque appel, afin de faciliter la recherche d’appels pertinents.

Consultez les appels à projets actuels pour la coopération scientifique transfrontalière !
KTUR_Banner_InnovationX_1200x627.jpg

Innovation X : la nouvelle plateforme trinationale au service du transfert de technologies !

Vous êtes moteur de l’innovation dans la région du Rhin supérieur ?  Vous travaillez sur un projet pionnier et êtes à la recherche de partenaires ? Vous souhaitez promouvoir un atelier consacré à la création d’entreprise ? Ou vous souhaitez recommander des séminaires pertinents à vos étudiants ?

Découvrez la nouvelle plateforme de transfert de connaissances et de technologies KTUR INNOVATION X !

Innovation X : la nouvelle plateforme trinationale au service du transfert de technologies !
Word-Art.jpeg

Enquête : attractivité de la Région métropolitaine trinationale du Rhin supérieur pour les entreprises

L’enquête suivante, qui s’inscrit dans le cadre du projet Interreg trinational TITAN-E, vise à mettre en lumière les conditions et les réseaux dans le secteur de la technologie au sein de la Région métropolitaine trinationale du Rhin supérieur – c’est-à-dire dans le Bade du Nord et du Sud, le Palatinat du Sud, l’Alsace et le Nord-Ouest de la Suisse. L’objectif est de publier une étude qui recense les besoins, les potentiels et les réseaux de la Région métropolitaine trinationale du Rhin supérieur.

Enquête : attractivité de la Région métropolitaine trinationale du Rhin supérieur pour les entreprises