Les lauréats

Dans le cadre du troisième appel à projets de l’Offensive Sciences, sept projets qui se distinguent à la fois par leur excellence scientifique et leur contribution à une région métropolitaine du Rhin supérieur forte, bénéficieront d’un financement.

Cela signifie qu’au cours des trois prochaines années, près de 8 millions d’euros seront investis dans le pôle de recherche et d’innovation du Rhin supérieur. Les fonds proviennent du Fonds européen de développement régional (FEDER) dans le cadre du programme INTERREG Rhin Supérieur, des fonds publics des Länder du Bade-Wurtemberg et de Rhénanie-Palatinat, de la région Grand Est et de la Suisse, ainsi que de la contribution des structures de recherche participantes.

Partenaires : Université de Strasbourg, Universitätsklinikum Freiburg, Universitätsmedizin Mainz, Fachhochschule Nordwestschweiz (Basel/Muttenz)

Partenaires associés : SATT Conectus Alsace, Eucor – The European Campus GETC

L’objectif du projet PERSONALIS est la création d’une base de données contenant des informations sur les patients atteints de maladies auto-immunes ainsi qu’un outil d’information pour les médecins traitants.

Budget global : 1 494 635 €

  • FEDER: 500 000 €
  • Fonds régionaux: 250 000€
  • Fonds suisses: 296 781,03 €

Partenaires: INSA Strasbourg (ICube – Equipe Conception, Système d’Information et Processus inventifs (CSIP)), Hochschule Offenburg, Université de Strasbourg

Partenaires associés: Safran Landing Systems Molsheim Atelier Carbone, Altran Technologies Division Est, Siemens Division Production Process Automation Haguenau, Socomec, Plavis GmbH, CCI Alsace Eurométropole, Grand E-Nov, Rhenatic, ECAM Strasbourg-Europe, N. Schlumberger

Le projet VIRTFac se concentre sur le développement d’une plateforme numérique permettant aux entreprises de concevoir des systèmes de production cyber-physiques. La plate-forme, à l’aide de laquelle les processus d’usine peuvent être représentés virtuellement, fournira également divers outils informatiques pour la refonte ou l’optimisation des systèmes de production. En outre, le projet traite des questions de recherche fondamentale concernant les besoins émergents liés à l’introduction de plates-formes virtuelles de planification industrielle.

Budget global: 999 996 €

  • FEDER: 499 998 €
  • Fonds régionaux: 249 999 €

Partenaires : INSA Strasbourg (ICube – Equipe Systèmes et microsystèmes hétérogènes (SMH)), Hochschule Trier, Hochschule Karlsruhe

Partenaires associés: Centrale Lille, Université de Nantes, Sheffield Hallam University, CCI Alsace Eurométropole

Le projet VEHICLE développe des solutions pour surmonter les limites techniques des véhicules actuels tout électriques ou hybrides rechargeables. Dans le cadre du projet, un système de combinaison des technologies de stockage complémentaires utilisant un système de stockage hybride composé d’une batterie lithium-ion et des supercondensateurs sera développé à travers des algorithmes prédictifs.

Budget global: 997 224 €

  • FEDER: 498 612 €
  • Fonds régionaux: 249 306 €

Partenaires : Karlsruher Institut für Technologie (KIT) – (Botanisches Institut (CS), und Institut für Mikrostrukturtechnologie (IMT)), Institut für Biotechnologie und Wirkstoff-Forschung (IBWF), Albert-Ludwigs-Universität Freiburg, Université de Strasbourg

Partenaires associés : CNRS – Centre National de la Recherche Scientifique (Institut de biologie moléculaire des plantes (IBMP)), Forschungsinstitut für biologischen Landbau

Le projet DialogProTec vise à développer un procédé de bio-puce pour rendre l’utilisation des pesticides chimiques plus écologique. L’accent est mis sur la consommation de fongicides en agriculture. La méthode de la bio-puce vise à identifier la communication chimique spécifique entre pathogène et hôte pour ensuite, développer des stratégies de protection chimique des plantes n’entraînant pas d’effets secondaires.

Budget global: 999 662 €

  • FEDER: 499 830,14 €
  • Fonds régionaux: 249 915,07€

Partenaires: Université de Strasbourg (ICube – Equipe Systèmes et Microsystèmes Hétérogènes (SMH)), Hochschule Furtwangen, Albert-Ludwigs-Universität Freiburg (Institut für Mikrosystemtechnik (IMTEK)), Technische Universität Kaiserslautern, Fachhochschule Nordwestschweiz ( Institut für Medizintechnik und Medizininformatik), Hochschule Furtwangen

Partenaires associés: Bürkert Fluid Control Systems, Metrolab Technology SA

L’objectif principal du projet WaterPollutionSensor est de développer et de tester un système continu et automatisé de surveillance de la concentration d’un certain nombre de polluants dans l’eau potable. Le projet vise à mettre au point une technologie de capteurs qui est supérieure aux méthodes conventionnelles tout en étant rentable et facile à entretenir.

Budget global: 1 391 764 €

  • FEDER: 499 994 €
  • Fonds régionaux: 249 997€
  • Fonds suisses : 235 065,60 €

Partenaires: Hochschule Offenburg, Hochschule Karlsruhe, Albert-Ludwigs-Universität Freiburg, INSA Strasbourg, Fachhochschule Nordwestschweiz (Muttenz), Hochschule Koblenz

Partenaires associés: EIFER – European Institute for Energy Research, E-Werk Mittelbaden AG & Co. KG, Strategische Partner – Klimaschutz am Oberrhein e. V., Ortenauer Energieagentur GmbH, Pfalzwerke Aktiengesellschaft, Ottensmeier Ingenieure GmbH, TLK Energy GmbH, CCI Alsace Eurométropole, IWB Industrielle Werke Basel, EBL Genossenschaft Elektra Baselland

Dans le cadre du projet ACA-MODES, une approche de planification et de contrôle des systèmes énergétiques hybrides décentralisés et (virtuellement) en réseau doit être développée sur la base de méthodes numériques et d’un démonstrateur. Grâce à la mise en réseau intelligente et au contrôle des systèmes existants, la flexibilité acquise peut être utilisée pour soutenir le réseau. Des processus de concertation et d’échange de données entre les différents acteurs sur les plans technique, économique et réglementaire sont nécessaires à cette exploitation du réseau stable.

Budget global: 1.390.054 €

  • FEDER: 499 902 €
  • Fonds régionaux: 249 951 €
  • Fonds suisses : 210 526,32 € €

Partenaires :Hochschule Furtwangen, Université de Haute-Alsace, Universität-Koblenz-Landau, Fachhochschule Nordwestschweiz (Muttenz)

Partenaires associés : BIOPRO Baden-Württemberg GmbH, BioLago e.V., CleanControlling Medical GmbH & Co. KG, Universitätsmedizin Mainz, CCI Alsace Eurométropole, IHK Arbeitsgemeinschaft Rheinland-Pfalz, Herz GmbH, Universitätsspital Basel/ Universität Basel, CIRTES SA, RegenHU Ltd., COMET AG ebeam Technologies, AM-Network c/o BWI AG, SwissKH Sàrl, SmartDyeLivery GmbH, Ultimaker B.V.

Le projet TriMaBone se consacre au développement d’un matériau d’implant osseux et des imprimantes 3D correspondantes. Le projet vise à développer le chitosane comme matériau pour les implants osseux résorbables non structuraux destinés à l’impression 3D. Outre les objectifs de la science des matériaux, il s’agit de mettre au point la technique de processus nécessaire à l’impression des thermoplastiques au moyen d’un revêtement d’émail.

Budget global: 1 244 491 €

  • FEDER: 458 395,5 €
  • Fonds régionaux: 229 197,75 €
  • Fonds suisses : 175 438,59 €

Les lauréats